Des prostituées robots pour ne plus fâcher madame et rester en bonne santé.


L’aventure d’un couple sur le long terme est souvent synonyme de bien des mots, mais rarement de sérénité ; surtout en ce qui concerne la fidélité qui est mise à rude épreuve au fil des années.

Et bien, l’humain est capable de tout, y compris de trouver des solutions pour ces messieurs en couple qui auraient du mal à garder leur braguette bras fermés aux charmantes demoiselles qui leur feraient du charme, ou seraient tentés de monnayer quelque service pour passer un moment agréable avec une femme.

Une équipe composée de Ian Yeoman, et une experte en sexologie, Michelle Mars, ont publié dans la revue scientifique Futures , une théorie selon laquelle, un robot prostituée pourrait avoir bien des avantages. L’article s’appelle  « Robots, men and sex tourism »

D’une part ces robots pourraient au niveau moral rendre bien des services à ces messieurs désireux de rapports que leur compagne refuse, ou célibataires.  En effet, pour les hommes en couple,  le fait d’avoir des rapports avec un robot ferait disparaître  leur sentiment de culpabilité lorsqu’ils ne voient pas d’autre issue que de tromper leur conjointe. D’autre part, leur compagnes ne verraient probablement pas cet acte comme une tromperie, à contrario d’une tromperie avec une femme réelle.

Mais l’accent est surtout mis sur le fait que de tels robots pourraient également réduire considérablement la violence faite aux femmes prostituées (ou non d’ailleurs) , mais également de diminuer le tourisme sexuel et le trafic d’humains.

Enfin, l’équipe tient à souligner que le risque de transmissions de maladies sexuellement transmissibles serait considérablement diminué avec ces robots, et probablement même totalement éradiqué pour les utilisateurs, car ils serait possible de les nettoyer pour éviter toute contamination. Les hommes « utilisant » ces robots au lieu de prostituées réelles seront donc protégés du risque de MST.

Leur théorie veut que cette expérience puisse débuter à Amsterdam dans une maison-close, en 2050. Reste le problème de la « morale », chacun jugera cela avec son point de vue =)

Via

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s