[Maj] Google drive est là ! On est contents, (sauf² quand* on lit** les CGU***²) …


(Des mises à jour ont été effectués depuis la 1ère publication de ce post suite à un début de polémique concernant les CGU de Google, et d’autres en seront faites si nécessaire)

Bonjour à tous !
Après de longs mois (voire de longues années) d’attente, Google drive débarque enfin !

Mais il faudra attendre encore un peu… Car comme d’habitude, le géant google déploie petit a petit son service. Et certains d’entre vous ne pourront pas encore y accéder. Si Google n’a pas encore octroyé le service à votre compte, il vous sera possible d’être prévenu par email dès que vous pourrez disposer des 5Gb offerts par Google.

Mais ne vous précipitez pas trop vite ! Non non non, la précipitation n’est pas une bonne chose :p

Tout le monde est content, tout le monde encense Google, mais personne ne s’en méfie. A tort ?

Ce service est tellement attendu que peu de monde a pris le temps de décrypter les CGU. Et oui, moi y compris, on s’est tous lancés dans le téléchargement sans faire attention à ce genre de détails. Jusqu’à ce que mon petit oeil tombe sur un screenshot intéressant d’une image montrant les CGU de Google drive …

Et comme j’aime bien ce genre de détails j’ai cherché à en savoir plus. Et bien je ne suis pas vraiment étonnée a vrai dire, mais je suis quand même perplexe sur ce qu’est en train de devenir Google.

J’ai trouvé sur ce site et sur celui-là, le comparatif des CGU entre Google, Dropbox et Skydrive, c’est assez marquant. (la traduction n’est pas parfaite mais suffisamment parlante)

Je vous ai mis en lien les CGU complets des sevices avec les titres de chacun d’eux si vous voulez les lire entièrement.

DROPBOX

« By using our Services you provide us with information, files, and folders that you submit to Dropbox (together, « your stuff »). You retain full ownership to your stuff. We don’t claim any ownership to any of it. These Terms do not grant us any rights to your stuff or intellectual property except for the limited rights that are needed to run the Services, as explained below. »

« En utilisant nos services, vous nous fournissez des informations, fichiers et dossiers que vous soumettez à Dropbox (l’ensemble étant nommé « your stuff » (vos effets, vos affaires, données… ). Vous conservez la pleine propriété de vos données. Nous ne prétendons à aucun droit de propriété ce qui nous est transmis. Ces conditions ne nous accordent pas de droits sur vos données ou sur la propriété intellectuelle, sauf pour les droits limités qui sont nécessaires pour exécuter les services, comme expliqué ci-dessous. 

SKYDRIVE

« Except for material that we license to you, we don’t claim ownership of the content you provide on the service. Your content remains your content. We also don’t control, verify, or endorse the content that you and others make available on the service….You understand that Microsoft may need, and you hereby grant Microsoft the right, to use, modify, adapt, reproduce, distribute, and display content posted on the service solely to the extent necessary to provide the service.

« Hormis les documents que nous vous concédons sous licence, nous ne revendiquons pas la propriété du contenu que vous fournissez sur le service. Votre contenu reste votre contenu. Nous ne contrôlons pas, ne vérifions pas, ni n’approuvons le contenu que vous et d’autres mettez à disposition sur le service ….Vous reconnaissez que dans la cadre de la fourniture du service, Microsoft est susceptible d’utiliser, de modifier, d’adapter, de reproduire, de distribuer et d’afficher le contenu publié sur le service, et vous autorisez Microsoft à effectuer ces opérations.

GOOGLE DRIVE

« When you upload or otherwise submit content to our Services, you give Google (and those we work with) a worldwide license to use, host, store, reproduce, modify, create derivative works (such as those resulting from translations, adaptations or other changes we make so that your content works better with our Services), communicate, publish, publicly perform, publicly display and distribute such content. »

« Lorsque vous téléchargez ou soumettez un contenu à nos services, vous accordez à Google (et ceux avec qui nous travaillons) une licence mondiale  pour utiliser, héberger, stocker, reproduire, modifier, créer des œuvres dérivées (telles que celles résultant de traductions, adaptations ou d’autres changements que nous faisons, de sorte que votre contenu fonctionne mieux avec nos services), communiquer, publier, représenter, afficher et distribuer un tel contenu. « 

Mise à jour en ce qui concerne la polémique sur les CGU :

pour le paragraphe qui fait polémique, voici la traduction exacte de Google

Certains de nos Services vous permettent de soumettre des contenus. Vous conservez tous vos droits de propriété intellectuelle sur ces contenus. Ce qui est à vous reste à vous.

En soumettant des contenus à nos Services, par importation ou par tout autre moyen, vous accordez à Google (et à toute personne travaillant avec Google) une licence, dans le monde entier, d’utilisation, d’hébergement, de stockage, de reproduction, de modification, de création d’œuvres dérivées (des traductions, des adaptations ou d’autres modifications destinées à améliorer le fonctionnement de vos contenus par le biais de nos Services), de communication, de publication, de représentation publique, d’affichage ou de distribution public desdits contenus. Les droits que vous accordez dans le cadre de cette licence sont limités à l’exploitation, la promotion ou à l’amélioration de nos Services, ou au développement de nouveaux Services. Cette autorisation demeure pour toute la durée légale de protection de votre contenu, même si vous cessez d’utiliser nos Services (par exemple, pour une fiche d’entreprise que vous avez ajoutée à Google Maps). 

Suite à la polémique qui commence à se créer autour de cette affaire de CGU. Le site ZDNet (anglais) informe les lecteurs qu’ils ont tenté de contacter Google pour avoir les informations exactes. Ils n’ont obtenu aucune réponse pour le moment, voir lien qui suit. 

Comme le souligne ZDNet (site anglais) :

La dernière phrase fait toute la différence, bien que ces droits soient destinés essentiellement à l’amélioration de google Drive et au développement de nouveaux services, la portée de l’utilisation n’est pas définie clairement et pourrait s’étendre plus loin que ce à quoi l’on pourrait penser.

Selon ces termes, Google ne peut pas posséder un code ou un produit qu’un utilisateur à téléchargé mais se réserve des droits quand à l’utilisation qu’elle pourrait en faire.

Autrement dit, il n’y a pas de frontière bien délimitée quand à l’utilisation des données que vous téléchargez…Il y a peu de chances que ces CGU posent un jour un problème néanmoins, ces conditions pourraient quand même rendre réticents les entrepreneurs et les travailleurs « créatifs » soucieux de l’utilisation de leurs données par Google.

http://www.zdnet.com/blog/btl/how-far-does-google-drives-terms-go-in-owning-your-files/75228

Je terminerai (pour l’instant) avec la conclusion de ZDNet (France) qui confirme ces propos : 

(…) »On peut donc retenir deux choses de ces termes. D’une part Google affirme clairement, dès l’entame du sujet, que vous restez propriétaire du contenu que vous déposez sur son service. D’autre part, le géant de Moutain View se garde le droit d’utiliser ces données afin d’améliorer ses services…  Une formulation volontairement vague qui ne définit pas précisément les limites de l’exploitation de vos données.

Il reste cependant peu probable que Google prenne l’initiative d’exploiter davantage les fichiers déposés par ses utilisateurs que ses concurrents. Les curieux qui auront pris le temps de s’attarder sur ces CGU pourraient néanmoins, décider de ne pas se rabattre sur Google pour rejoindre le cloud. »…

http://www.zdnet.fr/actualites/a-quel-point-google-drive-est-il-proprietaire-de-vos-donnees-39771132.htm

Ainsi que de PC INpact : 

(…)Derrière ces termes juridiques assez vagues se cachent en réalité des possibilités d’exploitation très vastes. Une lecture rapide serait de dire que désormais, une de vos créations musicales déposées sur Google Drive peut être modifiée par un partenaire de Google, puis distribuée sans votre autorisation. En réalité, Google précise que ces droits accordés « sont limités à l’exploitation, la promotion ou à l’amélioration de nos Services, ou au développement de nouveaux Services ». Il n’y a de fait ou de droit, pas de transfert de propriété. Google ajoute ainsi que « ce qui est à vous reste à vous », et que les utilisateurs conservent par exemple  « tous [leurs] droits de propriété intellectuelle sur[leurs] contenus ». Autrement dit, Google s’approprie un droit d’exploitation de vos fichiers pour un certain nombre de cas de figure (amélioration, vie du service), mais l’utilisateur conserve évidemment ses droits (droit de propriété, droit moral sur ses contenus, etc.).

En dépit de ces restrictions, les autorisations dont dispose Google restent très importantes du fait de l’étendue de ces termes. Mais finalement, ces conditions sont intrinsèques au fonctionnement de ce service déporté, de plus elles sont pour Google le moyen de se protéger juridiquement contre certaines plaintes d’utilisateurs. Ce type de clauses demeure très fréquent, et se retrouve par exemple chez des concurrents de Drive comme Dropbox. Il convient néanmoins de rester vigilant dans l’utilisation des services de la firme de Mountain View – notamment à des fins d’optimisation publicitaire – de la même manière que pour tout autre fournisseur de services de ce type sur Internet.

http://www.pcinpact.com/news/70482-google-drive-conditions-generales-utilisation.htm?utm_source=feedburner&utm_medium=twitter&utm_campaign=Feed%3A+medtaha_mitinformatique+%28%23Medtaha_MIT+%23informatique%29

A suivre … peut-être que Google répondra.

Il y a donc bel et bien des raisons d’être interrogatifs.  A moins que Google modifie ces conditions, pour le moment ils ont trouvé là un bon moyen de se protéger contre tout procès en gardant la portée de leurs utilisations aussi floues.

Via @Zorgloob et image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s