Hadopi expliquée « pour les nuls »


Je me rends compte que beaucoup de personnes ne connaissent pas vraiment la loi Hadopi et je trouve cela vraiment dommageable … c’est pourquoi je vais tenter de vous l’expliquer simplement afin qu’un maximum de gens sachent à quoi ils s’engagent lorsqu’ils disent « oui l’Hadopi c’est bien, il faut défendre les artistes ». Je vais donc aller à l’essentiel en espérant éclairer ceux d’entre vous qui ne comprennent pas tout à fait le fonctionnement de cette loi. Je vais surement prendre des raccourcis mais ils sont nécessaires pour que ceux qui ont du mal à s’y retrouver puissent comprendre.

Hadopi, (La Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet) c’est quoi ?

Comme dirait Ardisson, je vous fait un petit pitch, pour ceux d’entre vous qui ne sauraient pas exactement ce qu’est cette loi. L’Hadopi (officiellement) est là pour veiller à ce que les artistes, et donc les producteurs ainsi que la tous les maillons de la chaîne du divertissement en général, ne soient pas floués par le téléchargement illégal sur internet. Elle doit veiller à l’utilisation des oeuvres sur internet et encourager les offres légales (voir PUR), mais aussi réguler et suivre les mesures techniques (DRM) de protection des oeuves pour les bénéficiaires.

Comment ? : La Hadopi récolte les IP (une sorte de « carte d’identité de l’ordinateur ») des internautes suspectés de téléchargement illégal ; puis avec un système d’avertissement par mails, (la réponse graduée) prévient l’internaute qu’il ne respecte pas la loi. Si l’ IP du contrevenant est récoltée de nouveau, le dossier de l’internaute finira par être présenté à la justice puis sera passible d’écoper d’une amende, il risquera aussi la coupure de son accès à internet.

(Pour des détails plus précis je vous invite à vous rendre sur cette page)

Mais Hadopi ça marche ?

Les gens qui oeuvrent donc au nom de Hadopi, se félicitent de son succès, et oui chers internautes, vous ne le saviez pas ? Hadopi est un succès ! Si si, chiffres et jolis graphiques à l’appui, la haute autorité nous prouve par a+b que c’est grâce à elle que le téléchargement illégal est en perte de vitesse. C’est magnifique n’est-ce pas ?

Mais il y a toujours un mais. Et on peut dire qu’il est de taille : tous ces chiffres et ces graphiques sont contesté par nombre d’experts, d’internautes et d’observateurs de tous bords. Et pour cause, l’Hadopi oublie de tenir compte dans ses chiffres de bien des paramètres

Et en 1er lieu celui des autres méthodes de téléchargement sur internet … car l’Hadopi à le chiffre sélectif ! Je ne vais pas ici comptabiliser toutes les sources de téléchargement qui se trouvent sur internet, franchement c’est un travail sans fin. Direct download, newsgroups, le streaming, partage de particulier à particulier et j’en passe, sont autant de paramètres impossibles à comptabiliser. Sans parler des VPN (une façon de surfer anonymement sur le web), divers cryptages et compagnie, qui sont autant de méthodes pour échapper à l’Hadopi. Beaucoup d’internautes ont donc délaissé les méthodes pouvant amener à être repéré par l’Hadopi, et sont passés à des méthodes qui les rendent indétectables par celle-ci. Pas étonnant que le téléchargement baisse sur les sites surveillés par Hadopi et qu’ils se vantent de la baisse du téléchargement sur ceux-ci … Mais c’est un peu hypocrite non ? On dirait un serpent qui se mord la queue … 🙂

Mais passons ces chiffre et phrases techniques pompeuses, là où le bât blesse, c’est dans la solution qu’à adopté cette loi pour punir les méchants pirates auteurs de téléchargement illégal. Parce que à la limite si l’Hadopi à défaut d’être efficace était à peu près juste et sécurisé, ce système me dérangerait beaucoup moins.

 

Prenons par exemple le système mis en place par la haute autorité pour traquer les fraudeurs. L’Hadopi surveille les citoyens dans leurs échanges effectués principalement par le système du Peer-to-peer (un système légal de téléchargement d’ordinateur à ordinateur). Bon d’accord me direz-vous, il faut bien surveiller pour attraper les récalcitrants qui téléchargent des fichiers qu’ils n’ont pas le droit de télécharger !

Mais savez-vous que cette tâche à été allouée à une entreprise privée (TMG) ? Aie, et bien oui, une société privée, ça veut dire que vos données transitent par une société qui n’est pas gérée par l’état, et pire que ça comme le souligne Numérama, cette société n’a pas fait l’objet d’une quelconque homologation de son système consistant à relever et à transmettre à qui de droit les IP des internautes soit-disant fraudeurs.

Cette société utilise donc un système non homologué pour vous surveiller, autant dire qu’aucune garantie n’est effective quand à la sûreté de ce système. On peut aussi se poser la question de savoir quelles sont les méthodes utilisées pour conserver les données personnelles de millions de gens … Vous pensez que l’état à fait attention à ce genre de détails et choisi une société irréprochable ? Il y a de quoi douter … Je vous laisse jeter un oeil à ceci par exemple … il y a de quoi être perplexe.

Parlons par ailleurs de la fiabilité de ce systéme de collecte : Comme je le précise plus haut, l’Hadopi se fie aux IP relevés par TMG, cette société privée qui est chargée de traquer les fraudeurs. Mais savez-vous qu’une IP n’est pas une donnée fiable ? Et bien oui, une IP elle est « à vous », certes, mais n’importe qui peut effectuer des téléchargements avec votre IP. Ainsi, un petit malin peut réussir à vous « voler » votre IP et ensuite faire des choses illégales en l’utilisant. Par exemple, voler les mots de passe de votre Wi-fi et s’en servir à de mauvaises fins est à ce jour une chose très facile à faire, même avec un simple smartphone, quelqu’un peut vous voler ces données. Mais ça, la Hadopi s’en fiche. Peu importe, votre IP est collectée, vous êtes donc coupable.

Pourquoi ? Parce que la Hadopi a décidé que tous les internautes devaient être des geeks en puissance, et par là même être capables de sécuriser leur réseau internet. Autrement dit, que vous ayez téléchargé illégalement ou pas, vous être coupable car votre IP n’est pas sécurisée. Sympa non ?

Dans ce cas, la Hadopi devrait être capable de fournir une méthode fiable pour sécuriser nos lignes ? Effectivement ça serait la moindre des choses qu’une méthode soit proposée pour les citoyens qui ne savent pas comment s’y prendre afin que leur installation soit sécurisée !

Et bien non, quenini, débrouillez-vous =) En  réalité il n’existe aucune méthode qui permette de sécuriser une ligne à 100%, mais ça la Hadopi s’en fiche, même si votre grand-mère ou votre ado de 12 ans se font « voler » leur IP alors qu’ils n’y connaissent rien en informatique, et bien aux yeux de Hadopi, ils seront coupables  parce qu’ils n’auront  pas sécurisé leur ordinateur, et qu’un petit malin aura réussi à utiliser leur IP.

Et dans le cas de votre ado de 12 ans, qui peut aussi être votre compagnon par exemple, c’est vous qui serez coupable. L’ordinateur étant à votre nom et bien il ne vous restera plus qu’à contacter  http://www.sos-hadopi.fr/ …

En dernier lieu parlons rapidement argent car Hadopi, ça n’a rien de gratuit. Juste pour vous donner une idée, cette loi a coûté par exemple 13 millions en 2011.

Cet avis n’engage que moi, mais on peut le constater tous les jours, je ne suis malheureusement pas la seule personne à penser que c’est injuste, c’est approximatif, intrusif, et pire que tout : c’est inutile et en plus ça coûte cher. Il serait temps de penser à d’autres méthodes pour que le divertissement soit viable non ?

Si vous voulez en savoir plus je ne peux que vous inviter à visiter ces sites qui font régulièrement des articles sur le sujet : NikopikPc Inpact,  La Quadrature,  Korben,  Numerama

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s