Buy My Face ! Une claque dans notre face.


Buy My Face , voilà une idée importée d’Angleterre par deux jeunes hommes pour le moins débordants d’imagination.

Se retrouvant endettés pour parvenir à payer leurs études, Ross Harper et Ed Moyse ont eu l’idée de vendre leurs visages comme support publicitaire.

Autour d’un plat de pâtes, les jeunes amis ont décidé de trouver une idée réclamant peu d’investissement pour tenter de réduire cette dette. Au fil de la conversation ils en sont arrivés à cette idée un peu dingue mais après tout, dans un pays où le chômage des jeunes atteint près de 22%, c’était une façon rapide de commencer à rembourser la dettes de leurs études.

Vendre son visage peint d’une publicité et s’exposer au grand public, voilà cette idée un peu folle qui est née d’un besoin financier. Ces jeunes au fil des jours ont réussi à donner vie à leur idée. Sur leur site il est possible de les solliciter pour louer leur visage, ils affichent dans un calendrier leurs disponibilités et racontent leur petite histoire. On pourrait se réjouir pour eux, se dire « waouh, génial cette idée, ils ont réussi quelque chose de vraiment efficace et original », non ?

Aujourd’hui leur site compte près de 7000 visites par jour, 32000 livres de gagnées depuis le mois d’octobre.

Mais pour deux amis qui réussissent à trouver L’IDEE qui fera d’eux des étudiants sans dette, combien d’autres restent dans la difficulté de rembourser les emprunts générés pour suivre des études ?

C’est en effet une réussite pour ces jeunes gens qui en plus de s’amuser réussissent à surmonter cette difficulté ; mais n’y a-t’il pas là de quoi se poser des questions face à tous ces étudiants endettés avant même de rentrer dans le monde du travail ?

Doit-on se satisfaire de voir des gens dans le besoin devoir « se vendre » ; pour réussir à survivre dans nos sociétés dites modernes ? Un peu comme ces s.d.f. il y a peu de temps transformés en wifi ambulants pour un festival ; ce genre d’actions peut en réjouir certains et amener les autres à être plus perplexes, voir choqués, face à de telles situations.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s